BTS en lycée ou BUT à l’université ?

Illustration super BTS

Le BTS (Brevet de Technicien Supérieur) est souvent soumis à des clichés qui gravitent autour de cette formation post-bac en 2 ans. On démêle le vrai du faux dans cet article !

Nous, élèves de BTS NDRC, avons effectué, pendant une journée portes ouvertes visant à présenter notre BTS, un sondage : 

Après le bac, dans quelle filière voulez-vous vous diriger ?

60% des questionnés ont répondu : à la fac

30% des questionnés ont répondu : en IUT ou en école spécialisée

Contre seulement 10% en BTS 

Et oui, seulement 10% ! Nous avons alors essayé de comprendre quelles sont les causes de ce faible taux.

C’est pour cela que nous allons rétablir la vérité en cassant les préjugés sur les BTS.

“Après un BTS on ne peut pas continuer ses études”

C’est FAUX !

C’est un des clichés du BTS qui a la vie dure ! En effet, si le BTS conduit effectivement vers une insertion professionnelle rapide, les diplômés n’ont pas tous envie d’intégrer le marché du travail au bout des 2 ans d’études. Certains ne se sentent pas prêts, d’autres préfèrent se spécialiser avant de commencer dans la vie active. 

Si tu veux poursuivre des études après un BTS, tu peux donc t’orienter vers une licence professionnelle ou encore un bachelor. Bien sûr une poursuite d’étude nécessite de la motivation !

“Le BTS forme moins bien que le DUT”

C’est FAUX !

Le BTS n’a rien de « moins bien » que le DUT. Le système de formation est simplement différent. En effet, le DUT repose sur du contrôle continu, contrairement au BTS qui est évalué à la fois en controle continu et par un examen final. L’un se prépare à l’université dans des amphithéâtres, l’autre au lycée.

“On a moins de vacances en BTS”

C’est FAUX !

Les BTS ont les mêmes vacances scolaires qu’au lycée !

“Le BTS, c’est pour les nuls »

C’est FAUX !

Il y a à peu près 20 ans, Monsieur Mathieu Morez était étudiant en BTS NRC au Lycée Ledoux à Besançon. Aujourd’hui, il possède deux entreprises dotées d’une grande influence nommée MC Conseil et Dactyl bureau. Chef de ces deux entreprises, il est aujourd’hui un entrepreneur à succès. Et les exemples comme celui-ci sont nombreux!

Comme quoi, il ne faut vraiment pas se fier aux préjugés !!

Futurs étudiants? N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux et à nous rejoindre l’année prochaine!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.