Témoignages d’étudiantes: Préparer un BTS NDRC en apprentissage

Vous êtes nombreux à vouloir intégrer le BTS NDRC. Souvent vous hésitez entre une formation sous statut scolaire ou par apprentissage. Pour vous décidez, retrouvez ici les témoignages de deux apprenties actuellement en formation.

Cécilia, 20 ans, apprentie en deuxième année de BTS NDRC au lycée Ledoux de Besançon :

« Avant ce BTS j’ai effectué un BAC PRO TCI (Technicien en chaudronnerie Industrielle) au lycée Ferdinand Fillod de St Amour (Jura) que j’ai obtenu avec mention assez bien.

Pour trouver mon entreprise j’ai commencé mes recherches en mars 2019, donc très tôt. J’avais déjà eu l’expérience de la recherche d’un apprentissage pour mon bac je savais que cette étape était longue et difficile, elles n’avaient d’ailleurs pas abouti…

J’ai donc postulé dans une dizaine d’entreprises avec CV et lettre de motivation. J’ai eu deux réponses positives chacune dans le domaine qui me plaisait (la vente de matériel industriel aux professionnels).

J’ai eu de la chance d’avoir le choix. J’ai préféré intégrer l’équipe de l’entreprise ATS à Poligny car je connaissais déjà leur offre, ils fournissaient le lycée où j’ai effectué mon bac.

« La formation du BTS NDRC en apprentissage a été une évidence pour moi qui voulais mettre un pied dans le monde professionnel. »

Cécilia

Durant les temps de formation au lycée j’ai pu me former sur les outils de communication digitale et physique, la négociation, développement d’un portefeuille client, l’analyse de marché et l’animation des réseaux. Je travaille également à me perfectionner en anglais et français. En formation, des temps sont dédiés à des interventions de professionnels de la vente viennent partager leurs expériences avec nous. Grâce à cela nous avons un retour sur ce que nous apprenons et à quoi cela va nous servir dans le monde de l’entreprise.

Pendant ma première année de BTS j’étais commerciale sédentaire sur le point de vente comptoir de mon entreprise. J’ai pu apprendre à négocier des prix/marges, gérer des stocks, des clients et ainsi comprendre le fonctionnement de mon entreprise. Lors de la seconde année, j’ai succédé au commercial itinérant en place, j’ai donc dû m’adapter, gérer un portefeuille client, faire de la prospection ainsi que de la négociation. Il est très important de savoir gérer ses réseaux et sa communication.

Le fait que le BTS soit en 1 semaine / 1 semaine m’a convenu surtout lors de la reprise du secteur car ainsi je pouvais quand même suivre et gérer mes clients de manière régulière.

Après mon BTS je ne continuerai pas mes études, et commencerais à travailler. Normalement, en tant que salarié dans l’entreprise ATS. »

Gwendeline, 20 ans, apprentie en deuxième année de BTS NDRC au lycée Ledoux de Besançon :

Je suis apprentie au sein du groupe La Poste à l’agence de Lons-le-Saunier, en tant que chargée de clientèle.

J’ai un BAC Pro en Vente à Dole au lycée Jacques Prévert et grâce à ces études j’ai pu effectuer des stages dans 6 entreprise différentes.

Ces stages mon permis de découvrir que l’expérience professionnelle me plaisait et j’ai donc envisagé de faire des études supérieures en alternance.

J’ai trouvé mon entreprise trois mois avant de commencer mon apprentissage. Mes recherches ont duré 2 mois. J’ai posé des CV et des lettres de motivations dans plusieurs entreprises. Le groupe La Poste m’a proposé un entretien avec trois personnes au bureau de direction à Besançon. Nous étions très nombreux à vouloir cette place.

Les études se déroulent pour deux tiers en entreprise et pour un tiers à l’Unité de Formation par Apprentissage du lycée Ledoux.

Le Relation client et négociation-vente est une matière que je trouve très compliqué car nous devons être précis dans chacun de nos actes et nous apprenons à bien entretenir la relation client.

Le Relation client à distance et digitalisation et le Relation client et animation de réseaux sont des matières que je trouve plus facile car c’est très intéressant et ce sont des choses qui peuvent nous servir tout le temps.

A la Poste, j’accompagne les clients sur nos automates et je fais des ventes au SMARTEO (un téléphone avec le logiciel de la poste). Je propose des animations à mon responsable et je les réalise.

« Je trouve le rythme de l’apprentissage assez compliqué car les soirs de semaine ou je suis en entreprise, je dois souvent travailler sur mes devoirs « scolaires » afin de les rendre dans les temps. »

Gwendeline

A la fin de mon BTS, j’aimerais éventuellement effectuer une licence Banque en apprentissage pour être conseillère bancaire. J’espère pouvoir le faire au sein de La Poste. Sinon je chercherai un emploi, à La Poste ou ailleurs…

Solène, 19 ans, apprentie en Première Année de BTS NDRC au Lycée Claude Nicolas Ledoux de Besançon

Je suis apprentie à La Poste de Tavaux en tant que Chargée de Clientèle.

Avant d’arriver dans ce BTS, j’étais au Lycée Jacques Prévert en Bac Vente. Durant les 3 ans de Bac, j’ai effectué 6 stages dans plusieurs entreprises différentes. Grâce à ces stages, j’ai découvert le monde de l’entreprise et le contact du client, c’est pour cela que j’ai commencé à réfléchir pour un BTS NDRC.

            Après avoir eu le Bac, je n’ai pas pu faire le BTS de suite parce que je n’avais pas d’entreprise. J’ai trouvé un service civique pour éviter de perdre une année et j’ai continué mes recherches pour trouver une entreprise. Finalement, j’ai passé un entretien en visio pour La Poste et j’ai su que j’étais prise au bout de 2 jours.

« J’ai passé énormément de temps à envoyer des CV et des lettres de motivation. »

Solène

            Le rythme de l’alternance : une semaine sur deux en entreprise. C’est un rythme à prendre, comme pour les cours. Personnellement tous les jours, même ceux en entreprise, je prends les cours et je révise. Nous avons plusieurs matières telles que Français, Anglais, CEJM et les matières professionnelles. Pour moi, les matières professionnelles sont plus faciles que l’anglais ou l’économie droit etle management.

            En étant Chargée de Clientèle à La Poste, j’ai des objectifs toutes les semaines par exemple tels que rentabiliser le SMARTEO (téléphone avec application La Poste) et les automates. Mes missions sont d’accueillir les clients, découvrir leurs besoins et savoir les orienter. Je suis aussi parfois au bureau quand je réalise des animations avec mes collègues. Je suis assez polyvalente, je peux faire du courrier-colis et être dans les bureaux pour aider les commerciaux. Je passe également du temps à me former aux produits de la Poste par l’intermédiaire d’un site de formation spécifique.

            A la fin de mon BTS, je ne sais pas trop ce que je veux faire pour le moment. Je me pose beaucoup de questions. J’envisage éventuellement une Licence Pro.


Merci à Cécilia, Gwendeline et Solène pour ces témoignages très intéressants. Nous leur souhaitons de concrétiser leurs projets et une pleine réussite à l’examen du BTS NDRC!

Pour aller plus loin, accédez également aux témoignages en vidéo d’autres apprentis en NDRC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.